Ecologie & Animaux

Luttez contre le trafic d'ivoire et pour la préservation des éléphants avec IFAW

Partagez cette campagne

Acculés par la destruction de leur habitat et victimes de l’abominable trafic de l’ivoire, les éléphants n’en finissent pas d’être décimés et leur existence même n’a jamais été aussi menacée. Engagée dans la défense de la faune sauvage et des animaux de compagnie depuis plus de 40 ans, IFAW mène un colossal travail de protection des éléphants qui s'appuie sur de nombreuses initiatives de terrain qui ont montré leur efficacité à maintes reprises.

L’accent sur la  lutte contre le braconnage et le commerce illégal de l’ivoire

Selon les chiffres d’IFAW, 25 000 à 50 000 pachydermes ont été massacrés en 2012 pour un ivoire dont la demande est actuellement en pleine explosion, notamment en Asie où il est surnommé « l’or blanc ». Malgré un moratoire sur le commerce international de l’ivoire qui a mis fin à l’hécatombe des années 80, de nombreux états africains font régulièrement pression pour pouvoir vendre leurs stocks. Or l’autorisation de commercialisation de ce type de stocks alimente une offre artificiellement « licite », ce qui stimule immanquablement une demande incontrôlable et conduit à l’explosion du marché illégal et donc du braconnage. IFAW s’oppose inlassablement à tout commerce de l’ivoire.

Car en Afrique, nombreuses sont les zones protégées toujours quadrillées par des braconniers motivés et très armés, devant lesquels les états sont souvent impuissants. L’association peut alors intervenir en équipant les ecogardes des parcs et en les formant pour qu’ils puissent lutter efficacement contre le braconnage. IFAW sait également agir en urgence pour mobiliser les autorités locales, comme en février 2012 au parc national du Boubanjida au Cameroun où en deux mois, les braconniers soudanais avaient massacré 650 éléphants sur le millier que comptait le parc.

L’association s’attache également à travailler avec les organismes assermentés dans leur lutte contre le commerce illégal de l’ivoire. Sa collaboration de longue date avec INTERPOL a débouché en 2012 sur l’arrestation de 214 personnes et la saisie de 2 tonnes d’ivoire et 20kg de cornes de rhinocéros. En 2008, IFAW a également obtenu d’Ebay, 1er site d’enchères en ligne du monde, qu’il interdise la vente d’ivoire d’éléphant sur son réseau.

La sauvegarde de l’habitat et la prévention et la résolution des conflits humains-éléphants

Mais d’autres menaces pèsent également sur les éléphants. Grands migrateurs, ils arpentent pendant les périodes sèches des voies ancestrales qui les mènent à l’eau et la nourriture dont ils ont besoin, entrant au passage en concurrence avec les populations humaines pour l’accès à des ressources de plus en plus rares. Des phénomènes similaires se produisent également dans les régions où l’expansion humaine empiète sur leur territoire.

Cette concurrence débouche malheureusement souvent sur des conflits humains-éléphants, alimentant l’idée selon laquelle les éléphants sont trop nombreux et l’abattage des individus l’unique solution. IFAW s’oppose méthodiquement à cette pratique et promeut des méthodes alternatives bien plus efficaces et pérennes, comme la création de corridors entre zones protégées afin que les pachydermes puissent migrer sans remettre en cause la sécurité des communautés locales. Dans certains cas et en ultime recours, IFAW procède également à des translocations d'éléphants dans des zones adaptées et sûres, comme en 2009 au Malawi où elle a géré le transfert de 83 éléphants sur 250km !

Aujourd’hui, l’IFAW a réussi à développer une action globale et efficace qui lui permet de contribuer à la préservation de cet animal aussi fascinant que cruellement menacé. Malheureusement et très prévisiblement, la sauvegarde des éléphants a un coût substantiel qui nécessite des financements sans cesse renouvelés. Vous pouvez vous engager maintenant pour soutenir cette noble cause gratuitement : ajoutez notre extension navigateur en quelques clics et grâce à vos achats en ligne, vous collecterez automatiquement et gratuitement des fonds pour IFAW.

Depuis 1969, le Fonds International pour la Protection des Animaux (IFAW) œuvre à travers le globe pour améliorer le sort des animaux sauvages et domestiques. L’association suit des objectifs généraux très ambitieux :

  • la réduction de l’exploitation commerciale des animaux, notamment à travers la lutte contre le commerce de l’ivoire,
  • la prise en charge des animaux en détresse, notamment en cas de catastrophes naturelles
  • la protection de l’habitat des animaux sauvages et la sauvegarde des animaux menacés d’extinction, en particulier les éléphants, les tigres, les baleines et les phoques,
  • la prévention des cruautés envers les animaux et la promotion de leur bien-être auprès du grand public, en particulier du jeune public.

Pour ce faire, en plus de son travail d’information, elle œuvre activement pour faire adopter des législations en faveur du bien-être et de la sauvegarde animale et soutient activement la mise en place de politiques de préservation au niveau national et international.

En 2012, l’association aura, entre autres, assisté médicalement 216 dauphins, apporté une aide d’urgence à 4559 animaux victimes de la mousson en Inde et au Pakistan, soigné plus de 21000 animaux de compagnie à travers son projet CLAW à Johannesburg, organisé pour la vingtième année le programme éducatif « Action pour les animaux » dans le monde entier et en particulier dans 20 000 écoles françaises et obtenu dans le cadre de sa lutte contre le commerce de l’ivoire avec INTERPOL, 214 arrestations et la saisie de 2 tonnes d’ivoire.

    Shop Fairly demande aux associations partenaires d'utiliser les fonds récoltés pour la réalisation des projets sélectionnés et présentés sur son site. Cependant dans certains cas particuliers, notamment quand un projet s'avère long ou complexe à financer, Shop Fairly propose de réaffecter ces fonds à des besoins plus immédiats et autant que possible proches du projet initial, le principal étant bien évidemment que ces fonds puissent trouver rapidement une utilité réelle.